À propos de

Photo: Marion Saupin

Clothilde Wattelier travaille la technique   traditionnelle du vitrail et de la peinture sur   verre. Elle se la réapproprie afin de créer des   œuvres appartenant à un monde étrange à   l’atmosphère silencieuse et nocturne où se   côtoient femmes-fleurs et nature.

Son travail créatif puise sa source tant dans le   mouvement Symboliste, les arts de la fin du   19ème et du début du 20ème siècle, la   littérature décadente, que dans l’art gothique et  l’exubérance de l’art religieux et du tatouage. La  nature et ses curiosités occupent aussi une   place importante : son regard se porte sur  l’aspect graphique, organisé et symétrique du  végétal et de l’insecte.

Le mélange des verres transparents avec  l’opacité de la grisaille offre des contrastes de  matières, renforcés par l’apport de cuivre ou de  perles. L’assemblage en Tiffany qui permet le  volume fait se superposer tous ces éléments, créant ainsi des sculptures insectes hybrides ou des fleurs irréelles. Les vitraux de facture classique donnent à voir les différentes techniques de peinture sur verre : au trait opaque noir, par enlevage pour faire ressortir la lumière ou au damassé pour des effets textiles qui donnent de la profondeur au sujet. Le côté architectural et graphique est renforcé par le réseau de plomb, réfléchi pour accompagner le dessin.

Par sa nature fragile, le verre apporte une dimension poétique, délicate et éphémère tout en s’intégrant avec l’environnement par le jeu des reflets : une nouvelle vision de l’espace s’offre alors au spectateur.

La volonté de Clothilde Wattelier est de véhiculer une autre image de cet art ancien qui souffre d’une connotation démodée, et de ramener le verre dans le monde actuel. Elle redonne au vitrail sa place dans la décoration contemporaine en adaptant les techniques traditionnelles pour des œuvres dans l’air du temps. Ces dernières prennent ainsi place dans des fenêtres, portes ou cloisons, ou constituent des objets décoratifs.

 

Après un Baccalauréat Arts Appliqués, elle découvre le vitrail à la Faculté d’Histoire de l’Art de Lille lors de cours sur l’art médiéval. L’étude et le travail du verre deviennent alors une évidence. Elle complète donc ses études avec un Diplôme des Métiers d’Art en Vitrail à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art/Olivier de Serres. 

Sa formation se poursuit dans divers ateliers parisiens tels les Ateliers Duchemin (reconnus pour leurs collaborations avec des artistes contemporains comme J.M Alberola, G. Asse, O. Debré, Sarkis ou C. Benzaken), l’Atelier Saint Didier/Caroline Prégermain (Meilleure Ouvrier de France) ou France Vitrail International (coupoles et projets d’envergure pour les Emirats, Dubai, Russie). Elle est régulièrement appelée par ces deux derniers pour son savoir-faire en peinture sur verre pour des projets destinés à l’international.

En plus de montrer son travail lors des portes ouvertes des grands ateliers parisiens, Clothilde Wattelier participe à des expositions collectives, comme en 2001 à la Biennale du Vitrail (Bourg-la-Reine) et en 2004 à la Maison du Faubourg (Paris).